La présente exposition rassemble des documents des archives du Musée national de la littérature roumaine (domaine d’Alfred Margul-Sperber) et des archives Petre-Solomon. Leur pertinence a fait ses preuves au fil du temps; elles ont été en partie réalisées dans le cadre du Colloque Celan organisé par le Goethe-Institut en collaboration avec Petre Solomon (Bucarest, 1981) et dans le Paul tenu par George Guțu et Ioan Cristescu en 2010 Exposition Celan présentée. Pour le concept actuel © Musée national de la littérature roumaine (chef de projet: Ioan Cristescu, textes: Gabriel H. Decuble. Graphiques: Petru Șoșa), avec l’aimable soutien d’Alexandru Solomon, du Forum culturel autrichien de Bucarest, de la maison d’édition Suhrkamp et des Archives d’État de Fribourg. Traductions: Gabriel H. Decuble (allemand), Magda Răduță (français). Coordinateur de l’exposition: Andreea Balaban.

Les citations proviennent des volumes: « quelque chose de tout à fait personnel ». Paul Celan. Lettres 1934-1970.Sélectionné, édité et commenté par Barbara Wiedemann. Suhrkamp. Berlin 2019; Paul Celan. Opera poetică (Vol. I, II).Traduit de l’allemand par George State. Préface et épilogue par Andrei Corbea, Polirom. Iași 2019.

Paul Celan 100 – 1

Paul Celan 100 – 1

Paul Celan (nom réel Paul Antschel), fils unique d’une famille juive de la petite bourgeoisie germanophone, naît le 20 novembre 1920…

lire plus
Paul Celan 100 – 2

Paul Celan 100 – 2

La maison paternelle de Czernowitz, 5 rue Vasilco (actuellement 3 rue Saksaganskogo), est entourée de châtaigniers. Dans la capitale multiculturelle de l’ancien «Kronland» Bucovine…

lire plus
Paul Celan 100 – 3

Paul Celan 100 – 3

Les premiers poèmes de Celan, dédiés à Ruth Kraft, datent de 1937/38 ; ils portent toutes les caractéristiques du traditionalisme lyrique de Bucovine…

lire plus
Paul Celan 100 – 4

Paul Celan 100 – 4

En 1941, après l’offensive des armées d’Hitler contre l’Union Soviétique et l’entrée en guerre de la Roumanie comme alliée de l’Allemagne…

lire plus
Paul Celan 100 – 5

Paul Celan 100 – 5

En 1945, Celan arrive à Bucarest ; il y travaille comme traducteur de russe, français et anglais et comme rédacteur à la Maison d’Edition Le Livre Russe. Le poète Alfred Margul-Sperber devient son mentor…

lire plus
Paul Celan 100 – 6

Paul Celan 100 – 6

En 1947, Paul Celan publie ses premiers poèmes, y compris la célèbre Fugue de la mort, dans la traduction de Petre Solomon (avec le titre Le tango de la mort). Celan reste ambivalent…

lire plus
Paul Celan 100 – 7

Paul Celan 100 – 7

En décembre 1947, Celan quitte Bucarest pour émigrer clandestinement à Vienne, où il ne tarde pas à se faire quelques relations dans le monde littéraire et artistique. Il y rencontre…

lire plus
Paul Celan 100 – 8

Paul Celan 100 – 8

Même s’il n’y reste que sept mois, Celan trouve à Vienne des amis sincères et fidèles (Klaus Demus, Milo Dor etc.), toujours…

lire plus
Paul Celan 100 – 9

Paul Celan 100 – 9

En juillet 1948, Celan arrive à Paris, où il restera jusqu’à la fin de sa vie. Les premières années se révèlent difficiles – il doit travailler dans des usines, comme traducteur et interprète, mais…

lire plus
Paul Celan 100 – 10

Paul Celan 100 – 10

En 1952, Celan épouse Gisèle de Lestrange, artiste peintre, descendante de l’aristocratie française. Le premier enfant du couple…

lire plus
Paul Celan 100 – 11

Paul Celan 100 – 11

Dès 1947, selon les conseils d’Alfred Margul-Sperber, Celan avait incessamment cherché à rencontrer le couple Claire et Yvan Goll…

lire plus
Paul Celan 100 – 12

Paul Celan 100 – 12

En 1962/63, Celan est interné pour la première fois dans un hôpital psychiatrique. Ce court séjour ne sera pas le seul : entre…

lire plus